Taxonomie verte : vers un grand marché financier vert ?

Pour parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050, la Commission européenne a défini des critères identifiant les activités économiques qui n’aggravent pas le changement climatique. Il s’agit de la “taxonomie verte”. Celle-ci doit entrer en vigueur progressivement : d’abord partiellement, début 2022, puis totalement au début de l’année 2023.
Pour la CGT, l’urgence sociale et environnementale exige une rupture radicale avec nos modes de production et de consommation actuels et par conséquent des mesures contraignantes pour les entreprises afin de les obliger à répondre de leur responsabilité sociale et environnementale.
L’Union européenne, quant à elle, en a décidé autrement. Sa proposition de taxonomie oriente, en effet, de manière non-contraignante les capitaux vers des investissements « verts » en obligeant les fonds de pensions, les banques et les investisseurs à rendre public les actifs qui correspondent aux critères de la taxonomie verte.