Sur les 12 derniers mois, selon l’indice Insee, la moyenne de l’inflation est en augmentation de l’ordre de 5,8 à 6 %. Mois après mois, le décalage entre le montant de nos pensions et les prix s’accentue. De plus, l’indice Insee n’est pas représentatif des dépenses réelles de la grande majorité des retraité.es. Compte-tenu des pertes cumulées depuis le 1er janvier 2017, nos pensions de retraite, de base et complémentaires, ont perdu environ 10 % et le décalage est encore supérieur par rapport au Smic ou au salaire mensuel de base. Afin de remettre à niveau les pensions de retraite par rapport au 1er janvier 2017, c’est une revalorisation de 10 % qui est nécessaire au 1er juillet 2023.

 

 

MOBILISONS-NOUS RETRAITÉ·ES et ACTIF·VES
Mardi 24 octobre à 10 H DEVANT LA PREFECTURE DE BOURG EN BRESSE